FRAYER


FRAYER
v. tr.

Rendre praticable, en parlant d’un Chemin, d’une route. Frayer un sentier, une voie.

Se frayer un passage, S’ouvrir un passage. Se frayer un passage dans le fourré. Ils se frayèrent un passage à travers les lignes ennemies.

Fig., Se frayer le chemin à une dignité, à un emploi, Disposer les choses, se préparer les voies pour parvenir à une dignité, à un emploi. On dit de même Se frayer le chemin des honneurs. Se frayer un chemin au trône, etc.

Fig., Frayer la route, frayer le chemin, la voie à quelqu’un, Lui donner les moyens ou l’exemple de faire quelque chose. Les travaux des anciens nous ont frayé le chemin des grandes découvertes, aux grandes découvertes.

FRAYER signifiait anciennement Frôler, frotter contre quelque chose, toucher légèrement quelque chose en passant. Le cerf fraye sa tête aux arbres.

Par analogie, il signifie, en termes d’Arts, User par le frottement. Frayer une lame, La frotter à l’émeri pour y faire disparaître les raies qu’y a faites la meule.

En termes de Pisciculture, il signifie Déposer ses oeufs, en parlant de la Femelle qui les émet souvent en se frottant contre le sable, et Les féconder, en parlant du Mâle.

Il signifie encore, au figuré, être en relations avec quelqu’un. C’est un homme avec lequel je ne fraye point, avec lequel je ne veux point frayer.

Il signifie aussi Se convenir mutuellement. Ces deux hommes ne frayent pas ensemble.

L'Academie francaise. 1935.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • frayer — [ freje ] v. <conjug. : 8> • freier, froierXIIe; lat. fricare « frotter » I ♦ V. tr. 1 ♦ Vén. Frotter. Le cerf fraye sa tête, son bois aux arbres. ♢ Vétér. Excorier, enflammer par frottement. P. p. adj. Cheval frayé aux ars. 2 ♦ ( …   Encyclopédie Universelle

  • frayer — 1. (frè yé ; d après Chifflet, Gramm. p. 197, on prononçait fra yer), je fraye, tu frayes, il fraye ou il fraie, nous frayons, vous frayez, ils frayent ou ils fraient ; je frayais, nous frayions, vous frayiez, ils frayaient ; je frayai ; je… …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • frayer — Frayer, ou Froyer, Comme aucuns dient, c est heurter par flanc, ou de haut en bas en raclant, comme il a frayé contre le mur, Murum radit. C est aussi frotter contre quelque chose, ainsi dit on, qu un Cerf fraye sa teste aux arbres, quand pour… …   Thresor de la langue françoyse

  • FRAYER — v. a. (Il se conjugue comme Payer. ) Marquer, tracer, pratiquer. Il se dit en parlant D un chemin, d une route. Frayer un chemin, une route, un sentier, une voie.   Se frayer un passage, S ouvrir un passage. Se frayer un passage dans le fourré.… …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 7eme edition (1835)

  • frayer — I. FRAYER. v. act. Marquer, Tracer. En ce sens il ne se dit guere qu en cette phrase, Frayer le chemin. On dit figur. Se frayer le chemin à une dignité, à un employ, pour dire, Disposer les choses pour parvenir à une dignité, à un employ. Et,… …   Dictionnaire de l'Académie française

  • frayer — vi. (ep. des serpents et poissons) : frèyî (Albanais.1), frêyî (Saxel). A1) frayer, tracer, rendre praticable, (un chemin) : fâre vt. (Arvillard.228), fére (001). A2) se frayer un frayer passage // chemin frayer (dans la neige ou la foule...) :… …   Dictionnaire Français-Savoyard

  • frayer — v.i. Fréquenter une personne ou un lieu …   Dictionnaire du Français argotique et populaire

  • frayer — …   Useful english dictionary

  • Frayer la voie, le chemin, la route à quelqu'un, à quelque chose — ● Frayer la voie, le chemin, la route à quelqu un, à quelque chose les recevoir bien, mal : Faire mauvais accueil à une suggestion. ● Frayer la voie, le chemin, la route à quelqu un, à quelque chose faciliter la tâche de quelqu un, permettre la… …   Encyclopédie Universelle

  • se frayer — ● se frayer verbe pronominal Se frayer un chemin, avancer en écartant les obstacles ; se tracer son chemin : Se frayer une route vers la gloire. ● se frayer (expressions) verbe pronominal Se frayer un chemin, avancer en écartant les obstacles ;… …   Encyclopédie Universelle